Dépannage : quand faut-il faire appel à un vitrier ?

Vous avez un projet particulier incluant la pose de vitrage à votre domicile ? Vous avez un bris de glace et vous souhaitez bénéficier des conseils d’un expert en vitrerie ? Sachez dès maintenant faire appel à un véritable artisan professionnel, œuvrant depuis de nombreuses années dans le dépannage, le remplacement et autres formes d’intervention dans le domaine de la miroiterie. Si vous souhaitez connaitre les cas précis dans lesquels faire intervenir un spécialiste, voici quelques lignes pour orienter votre décision finale…

bris-de-verre

Vitre brisée ? Appelez un vitrier

Bris de glace chez vous : faites appel à un vitrier

Un bris de glace dans une maison peut être caractérisé par plusieurs phénomènes : une intempérie (grêle, inondations, etc..), un accident ménager (chute d’un objet, projectile, etc..), ou encore une tentative de cambriolage ou d’effraction.

Dans tous les cas, il vous faut connaître vos droits et la nature de vos responsabilités : ainsi, un contrat d’assurance multirisques habitation est réputé obligatoire pour tous les propriétaires, comme pour les locataires de logement – à l’exception des personnes jouissant d’une location meublée. Cette assurance comporte un volet de responsabilité civile qui vous permet de faire prendre en charge la réparation de la vitre cassée.

Partant de là, la nature de l’intervention peut diverger selon la nature du bris de glace et votre projet d’isolation ou de double-vitrage. Généralement, nous avons plutôt tendance à nous rapprocher d’une grande surface spécialisée type magasin de bricolage pour ce genre d’intervention. On peut alors y faire établir des devis pour un vitrage coupé sur-mesure, d’épaisseur variée selon la nature des travaux. Mais certains bris de glace peuvent éventuellement faire douter sur leurs véritables origines. C’est dans cette optique que l’intervention d’un artisan spécialiste s’avère plus que jamais nécessaire.

Un artisan vitrier connait bien les différentes problématiques liées à des réparations bris de glace : fissure sur un double-vitrage, éclat sur fenêtre pvc, et autres bris divers à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, etc…

D’autres phénomènes météorologiques ou liés à un changement de température peuvent également survenir, et doivent être pris en compte dans le diagnostic. Dans ce cas comme dans un autre, il se peut que vous constatiez à l’origine de la fissure un jeu dans la vitre. Le remplacement du cadre peut dès lors se révéler nécessaire pour éviter à l’avenir d’autres bris de vitre à répétition. N’hésitez pas à contacter de préférence un réparateur spécialiste du bâtiment, de la porte-fenêtre et des fenêtres classiques : l’artisan se déplace généralement dans un rayon important et peut intervenir rapidement pour un dépannage ou une réparation de vitres cassées.

Remplacement de vitre ? Un vitrier est indispensable

Les prix des interventions peuvent varier selon la région ou la ville, particulièrement si vous habitez dans de grandes capitales. Mais alors, combien coûte une telle intervention de remplacement de vitre à Paris par exemple, en passant directement par un artisan spécialisé dans l’installation de vitrages à domicile ? Il est vrai que si vous décidez de réaliser ces travaux vous-même, vous économisez dès le départ le coût de la dépose de la vitre cassée, ainsi que le coût de la pose du verre de remplacement. Mais vous constaterez très vite que l’intervention d’un professionnel s’avère indispensable : nature et âge du bâti, types de vitrages, respect des normes sont des problématiques que connait bien l’artisan.

Si vous résidez par exemple dans une construction ancienne, avec autour de votre fenêtre un cadre en bois ou en fer, votre artisan aura tendance à vous orienter vers une épaisseur « simple », de 3 à 4 mm. Dans ce cas, le coût de la prestation (achat du matériel, pose et dépose comprises) vous reviendra en moyenne entre 45 et 60 euros.

Pour les infrastructures plus récentes (généralement à partir des années 1980 /90), vous aurez affaire à du double, voire du triple vitrage. Dans ce cas, la qualité de la vitre peut varier selon la demande et la surface à couvrir / remplacer. Si le prix d’un vitrage double avoisine les 45 à 130 euros, il peut très facilement augmenter dans le cas d’une fabrication sur-mesure. Là aussi, pensez à faire appel autant que possible à un artisan de proximité, spécialisé dans des prestations sur-mesure et mettant à votre disposition des tarifs avantageux en toute transparence. Vous constaterez assez rapidement tous les avantages liés au dépannage en vitrerie, par une équipe de professionnels travaillant avec une démarche qualité éprouvée. Si vous n’êtes pas assez sûr de vous, et vous craignez de faire plus de mal que de bien à votre installation, profitez d’un service en vitrerie rapide, délivré par un ouvrier qualifié.

Passer au double vitrage ? Demandez conseil à votre vitrier

Comme nous venons de le voir ci-dessus, la pose d’un double vitrage ne se fait pas de manière systématique, et dépend grandement des caractéristiques générales de votre maison et de la structure du cadre. Ainsi, certaines vieilles constructions sont suffisamment anciennes pour justifier d’une rénovation de la menuiserie. Toutefois, vous pourriez avoir envie de préserver une menuiserie en bois dotée d’une esthétique particulière, en accord avec la façade extérieure. Dans ce cas, et avant même de vous recommander la pose de double-vitrage, votre artisan de proximité pourra vous proposer un survitrage réalisé sur-mesure. Il s’agit ici simplement d’un seconde-vitrage sous la forme d’un cadre fixe, apposé directement sur un vitrage simple qui vous permet ainsi de conserver le châssis d’origine de la fenêtre. Vous obtenez ainsi des performances proches d’un double-vitrage, que ce soit au niveau de l’isolation thermique comme acoustique.

vitre-fenetre

Le vitrier vous effectue la pose du double vitrage, survitrage

Mais malheureusement, on constate bien souvent que cette opération de rénovation se révèle moins performante que la pose d’une menuiserie neuve. En effet, l’isolation thermique et acoustique est très en deçà des performances procurées par la pose de nouvelles fenêtres dotées d’un double-vitrage. A ce stade, il vous sera toujours utile de demander conseil à votre vitrier, qui évoquera avec vous la notion de coefficient : plus celui-ci est faible, plus les performances d’isolation sont élevées. Or, très souvent avec le survitrage, c’est l’inverse qui se produit !

Si vous recherchez le confort absolu et la sécurité tout en maîtrisant votre budget, le mieux est encore de passer directement par un vitrier spécialiste qui vous conseillera la pose d’un double-vitrage adapté. La plupart du temps, le prix de l’intervention se décompose en plusieurs parties : qualité des matériaux, qualité du vitrage et dimensions de la structure, sans compter la main d’œuvre. Sachez d’ores et déjà que le sur-mesure est plus cher que la rénovation standard. Pour ce qui concerne les tarifs hors-pose, ils diffèrent selon la nature des matériaux à manipuler : il pourra vous en coûter par exemple 150 euros pour du PVC, 200 euros pour du bois ou encore 300 euros pour la pose d’un cadre en aluminium. La pose proprement dite peut aller chercher de 150 à 300 euros pour la pose de la fenêtre. Le temps de pose est généralement peu élevé, mais peut dépendre également de l’état du « dormant », c’est-à-dire de la structure initiale et du mur en périphérie. Pour le reste, votre artisan se contente de poser un encadrement neuf sur l’ancien, en veillant à ne pas dégrader les murs alentours.

Au final, vous constaterez très rapidement les bienfaits d’un double-vitrage isolant, non seulement en hiver mais également en été ! Pour vous rapprocher au mieux de la technologie idéale, votre artisan vous conseillera certainement de regarder le coefficient UW (exprimé généralement en W/m².K). Ainsi, plus le coefficient est élevé, plus vous pourrez profiter d’une bonne isolation générale. Par rapport à un simple vitrage comme ceux que nous avons pu détailler ci-dessus, une menuiserie performante affiche régulièrement des coefficients thermiques équivalents à 1,4 W/m².K. Ce qui représente près de 80% de performances supplémentaires, et des économies de chauffage de 10 à 30% selon les cas !

En conclusion, vous vous demandez certainement si vous devez privilégier une technologie orientée vers le confort thermique ou acoustique ? Tout dépend de votre zone d’habitation et de l’exposition générale de vos pièces. Si vous devez privilégier des vitrages acoustiques, soyez certain que l’environnement soit vraiment bruyant.

Double ou simple vitrage ? L’expertise d’un vitrier

C’est un fait constaté par de nombreux experts de terrain : le simple vitrage a tendance à disparaître, au profit de nouvelles technologies isolantes. En effet, le simple vitrage souffre de performances générales insuffisantes, notamment face aux impératifs d’isolation thermiques et les réglementations successives en la matière – la première de ces réglementations date tout de même de 1974 ! Ainsi, on peut identifier deux grandes problématiques :

L’insuffisance de l’isolation thermique

Même un vitrage unique épais ne peut assurer une rupture thermique suffisante, ce que propose le double vitrage qui dispose d’une couche d’air entre deux vitres, qui fait office de tampon.

L’insuffisance de l’isolation phonique ou acoustique

Le simple vitrage obtient de meilleurs résultats dans cette catégorie, bien que cela dépende avant tout de l’épaisseur du vitrage. Moins épaisses à l’origine, les éléments d’un double vitrage disposent toutefois d’un traitement spécifique, qui permet de conjuguer à la fois performances thermiques et phoniques.

En d’autres termes, le simple vitrage dispose de faibles performances thermiques qui sont notamment sanctionnées par la réglementation thermique RT2005 et RT2012. Pour s’en convaincre, il suffit de prendre en considération une unité de mesure universelle pour l’isolation : le coefficient Ug – ou Uglass, permet ainsi de déterminer avec précision la performance de l’isolation thermique d’une fenêtre contre le froid. Mesuré en W/m²K (Watt/m² Kelvin), celui-ci doit être le plus bas possible afin d’atteindre des performances thermiques optimales, dans le cadre d’une isolation des fenêtres.

Un simple vitrage de 4 mm environ atteint ainsi la valeur Ug moyenne de 6,8. Un double vitrage Paris quant à lui peut atteindre une valeur Ug égale à 2,8. Cet exemple est particulièrement révélateur des disparités thermiques entre l’une et l’autre des technologies. Mais un autre problème peut également se présenter dans le cas d’un vitrage simple, et qui s’apparente à des phénomènes de condensation et de moisissures. En effet en hiver, la température de surface intérieure est plus élevée, et l’air chaud entre ainsi en contact avec une paroi froide : le simple vitrage peut donc se révéler particulièrement inconfortable et contribuer à favoriser la condensation dans la pièce.

Il faut rappeler que l’on utilise encore le simple vitrage à l’heure actuelle, mais davantage pour la décoration intérieure et pour laisser passer plus de lumière. Ainsi, le simple vitrage peut être proposé dans un grand choix de motifs, de textures et de couleurs selon la nature de la pièce et des travaux. Les portes vitrées constituent ainsi un bon point de départ pour démarrer une rénovation design, sans toutes les problématiques de déperdition de chaleur.

verre-casse

Victime de vandalisme ? Le vitrier vous assure une fermeture provisoire et assure votre sécurité en attendant de poser votre nouvelle vitre

Ainsi et pour résumer, le choix du type de vitrage aura un impact sur votre confort et votre qualité de vie, tout en vous permettant de réaliser d’importantes économies d’énergie, en maîtrisant votre budget chauffage. Un artisan professionnel aura tendance à vous orienter vers du double-vitrage selon la nature de la pièce, de l’encadrement de la fenêtre de la nature du bâti, afin de vous faire profiter d’un coefficient Ug plus faible, et donc d’une isolation plus performante.

Nous venons donc de répondre à la question « simple ou double vitrage ? », mais il convient tout de même de se pencher sur les avantages et les performances générales de ce dernier système. 3 éléments sont à prendre en considération :

1 – Le double-vitrage est doté généralement d’un traitement de surface, appelé également « couche faiblement émissive ». Sur la face intérieure d’un des deux verres, cette couche permet ainsi de limiter la quantité de chaleur rayonnée, responsable de la plus grande partie des déperditions.

2 – Un espace « intercalaire » de 16 mm en moyenne entre les verres permet la constitution d’un « coussin d’air chaud », réputé plus isolant que le verre en lui-même.

3 – L’injection d’un gaz rare de type argon dans cet espace intercalaire achève de renforcer l’isolation thermique. Ceci est très utile pour lutter notamment contre les phénomènes de conduction thermique au travers du vitrage.

Si vous envisagez de faire appel à un professionnel pour la pose, le remplacement ou la rénovation de vos fenêtres, il vous faut idéalement commencer par comparer plusieurs devis entre eux. Le chiffrage peut rapidement augmenter de l’un à l’autre, de faire qu’il paraît important de faire jouer la concurrence, surtout si vous avez un budget serré. Par la suite, il vous sera fortement recommandé de sélectionner un artisan qualifié RGE Qualibat – une certification type « Reconnu Garant de l’Environnement ». Vous aurez ainsi l’assurance que votre artisan se sera plié aux exigences d’une évaluation récente de ses compétences.

De la même façon, si vous souhaitez réaliser une étude technique auprès d’un professionnel disponible, privilégiez autant que possible un spécialiste de la vitrerie de proximité. Vous aurez ainsi davantage l’assurance d’avoir un professionnel réactif. Pour compléter et affiner votre jugement, n’hésitez pas non plus à vous déplacer sur les chantiers en cours, voir à obtenir des retours d’expériences de la part d’anciens clients. La dernière chose à réclamer – et pas des moindres, est l’attestation de l’assurance décennale. En effet, votre installateur de proximité doit être couvert par une garantie responsabilité civile décennale que vous êtes en droit d’exiger au moment de passer commande. En outre, les travaux liés au changement des fenêtres bénéficient de garanties légales dues par votre professionnel : elles consistent en la garantie de parfait achèvement qui court sur un an, la garantie de bon fonctionnement qui court sur deux ans ainsi que la garantie décennale – dix ans.

Le vitrier : un expert aux multiples compétences

Nous avons ensemble fait le tour des compétences d’un artisan vitrier de proximité. Mais savez-vous qu’un professionnel de la vitrerie est à même de prendre en charge d’autres problématiques de dépannage ? En effet, on trouve beaucoup d’artisans spécialisés à la fois dans la dépose et la pose de fenêtres, mais également dans la serrurerie, par exemple. Les prestations peuvent ainsi inclure à la fois la pose et le remplacement de tous les vitrages de la maison, la découpe sur-mesure du verre, mais également l’ouverture de porte et le remplacement de toutes les serrures.

Si vous avez une demande spécifique à faire réaliser, il vous sera alors conseillé de sélectionner un expert de la miroiterie, spécialisé dans la découpe sur-mesure de vos éléments. Un atelier de miroiterie semble tout indiqué pour travailler par exemple à l’agencement intérieur d’une cloison de verre, le façonnage de miroir, le biseautage, rodage et forage. Mais il est également possible de faire réaliser, par exemple, un dessus de table sur-mesure. Un artisan qualifié peut ainsi intervenir sur de nombreux types de chantiers différents et problématiques, chez un particulier comme un professionnel et même au sein des collectivités.

La serrurerie est également une dimension importante du métier d’artisan vitrier, qui peut agir ainsi sur diverses problématiques – tentative d’effraction, portes claquées, clés cassées dans le cylindre, etc.. Dans ce cas comme dans le dépannage en vitrerie, il faut intervenir rapidement sur les lieux et solutionner le problème dans les meilleurs délais. L’intérêt d’un artisan de proximité est justement de pouvoir intervenir sur site 24h/24 et 7j/7, et en toute sécurité. Un artisan de proximité ouvre ainsi votre porte sans causer le moindre dommage pour votre serrure, et s’applique à pratiquer généralement les prix les plus compétitifs.

remplacement-vitre

Besoin de changer de vitre ? Contactez un vitrier

D’autres compétences peuvent également rentrer dans le cadre d’un artisanat de proximité, comme le remplacement de volets roulants, et l’installation de systèmes automatisés pour grandes baies vitrées. Si vous êtes dans le cas de devoir faire remplacer l’une de vos vitres cassées, par exemple, n’hésitez jamais à faire expertiser votre installation manuelle pour la fermeture de vos volets. Un artisan de proximité spécialisé dans le dépannage à domicile peut remplacer ou réparer tous types de fermetures automatiques, incluant notamment les volets roulants, mais également les stores ou encore les rideaux métalliques.

Nous venons de faire ensemble le tour des diverses problématiques liées à l’intervention d’un artisan vitrier à Paris sur un bris de glace, et sur les différentes réglementations et domaines d’expertises d’un artisan vitrier. Gardez bien à l’esprit que lors d’un remplacement ou d’une rénovation de vitrages et fenêtres, l’important demeure l’isolation thermique. Si vous êtes par exemple dans la situation de faire construire une maison neuve, vous serez soumis à la réglementation thermique RT2012, et devrez faire réaliser un test de perméabilité en fin de construction.

De la même manière, si vous êtes dans une maison ancienne ou déjà existante, il pourrait être utile de faire établir un diagnostic sur la solidité de la structure et l’encadrement en tournant la fenêtre. Selon l’état de votre menuiserie (c’est-à-dire du cadre entourant la vitre), mais aussi de vos finances, un professionnel pourra vous orienter vers la pose d’un survitrage en rénovation, d’un double-vitrage ou d’un triple-vitrage. Dans le cas d’un survitrage, qui demeure une solution plus économique, plusieurs méthodes existent :

1 – La pose d’un survitrage « en kit » : il s’agit d’un ensemble contenant tout le matériel d’installation, excepté le vitrage en lui-même qu’il vous faudra faire réaliser chez un fabricant. Le mieux est encore de vous faire conseiller par un artisan spécialisé.

2 – La pose d’un cadre fixe : cette méthode de survitrage est définitive, mais demeure encore la plus efficace : un cadre généralement en aluminium, et séparé de la vitre d’environ 5 à 6 mm, permet de créer un espace d’air favorisant l’isolation.

3 – La pose d’un cadre ouvrant : le vitrage est ici placé dans un profilé rigide et articulé, qui permet ainsi l’accès à la fenêtre initiale.

4 – Le survitrage démontable : le principe consiste ici à recouvrir la vitre d’origine par une deuxième, insérée dans un encadrement en métal ou caoutchouc. Le cadre sera ici fixé directement sur les battants.

Si vous en avez la possibilité, concentrez votre attention sur le remplacement de votre vitrage existant par un double-vitrage, surtout dans le cadre d’une rénovation. Ce système est de toute évidence bien plus adapté et moins couteux que le triple-vitrage, qui ne s’avère pas spécialement indispensable dans nombre de cas. Bien évidemment, si vous recherchez une solution de confort thermique maximale, vous devrez probablement privilégier le triple-vitrage. Bien que celui-ci soit adapté au neuf comme à la rénovation, le monopole du double-vitrage ne semble pas prêt à être brisé de sitôt pour nombre de raisons que nous venons d’expliciter.

On pourra tout de même faire remarquer que le triple-vitrage apporte moins de chaleur dans la maison, et fait moins bien pénétrer la lumière dans la maison que son homologue. On recommandera éventuellement la pose d’une telle installation en façade nord ou est, dans des pièces où le confort thermique est particulièrement requis – comme ce peut être le cas dans les pièces humides comme la salle de bain, par exemple. De même, les régions au climat très froid l’hiver peuvent avoir recours à une telle installation, notamment les régions Nord et Est.

En tous les cas, l’importance de faire appel à un véritable artisan de proximité se vérifie très régulièrement. Non seulement vous avez la possibilité de comparer plusieurs devis entre eux avant de prendre une décision, mais vous avez toujours la possibilité de mobiliser un professionnel en urgence tout au long de la semaine et pour de nombreux cas de figure.

Et pour encore plus de sécurité, pensez à installer une alarme dans votre maison !

Comments
  1. 7 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *