Antiquités : comment les transporter ?

Les antiquités peuvent être de genres bien différents : objets de vitrine, bijoux anciens, objets en bronze, gravures et tableaux anciens, meubles de famille, sculptures anciennes, la liste est longue. Leur caractéristique commune est d’être des objets anciens et de valeur. Cette valeur peut être d’abord financière. C’est notamment le cas pour les biens culturels.

Elle est souvent également sentimentale. Il s’agit alors de biens de famille, ou d’antiquités et d’objets d’art, recueillis par des chineurs avertis ou des collectionneurs patients. C’est leur grande valeur, sentimentale et financière tout à la fois, qui rend le transport de ces objets précieux difficile : le moindre faux pas pourrait faire diminuer leur prix, voire les altérer irrémédiablement.

Comment emballer les antiquités ?

Les objets de valeur doivent bénéficier d’un emballage particulier. Il doit correspondre à leur forme, à leur structure et à leur fragilité. Un simple carton et un peu de papier bulle, un conditionnement à la va-vite et un transport à la volée, ne suffisent plus ici. Il faut de l’expérience et du savoir-faire, en plus d’un matériel d’emballage adapté. On ne transporte pas de la porcelaine centenaire comme une batterie de cuisine en inox, on emballe bien plus délicatement une collection de jouets anciens par rapport au récent robot en plastique du petit dernier.

Le maître-mot, en matière d’emballage d’antiquités, c’est la protection. Elle doit être optimale. Il faut des caisses de transport sur mesure, des cartons de bonne qualité, solides et neufs, souvent à double cannelure. Les cartons doivent parfois être dotés de compartiments séparés. C’est notamment nécessaire pour les très vieilles caves de grands crus, ces bouteilles hors de prix gagnées aux enchères.

Des couvertures de protection sont indispensables pour les miroirs et les luminaires d’époque. Du papier bulle en quantité, du papier journal, du papier de soie, ainsi que des cordes et des gros scotchs efficaces, sont également nécessaires pour tous ces objets fragiles, gros ou petits, lourds ou légers. Les toiles anciennes doivent être munies de protèges coins en mousse, emboîtés à la bonne mesure sur les angles.

D’une façon générale, du buffet Louis XVI à la sculpture en bronze doré, du miroir vénitien à la collection de véritables vases en provenance de l’ancienne province japonaise de Satsuma, il ne faut pas lésiner sur le matériel, ou prendre du bas-de-gamme, pour emballer correctement des antiquités.

antiquité

Quel type de transport privilégier ?

Le transport terrestre routier est bien entendu le plus sûr, pour une antiquité. Les antiquaires, mais aussi les adeptes de la brocante, le savent bien. Ils font le plus souvent appel à des entreprises de déménagement par camion.

Pour autant, il est également possible, à condition de s’adresser à des professionnels, d’utiliser la voie maritime, par conteneur de plus ou moins grande taille (20 ou 40 pieds). La voie aérienne est également utilisée, notamment dans le cas du transport d’œuvres d’art prêtées d’un pays à l’autre par les musées nationaux.
Mais que vous soyez le responsable d’un musée national, un antiquaire se rendant sur une foire d’exposition, ou un simple particulier souhaitant déménager ses biens les plus précieux, l’essentiel est de faire appel à une entreprise capable de gérer le transport d’un bout à l’autre, de la mise en carton à l’enlèvement, puis le transport et pour finir le déballage et l’installation.

Dans le cas d’un objet particulièrement lourd, ou de passages difficiles d’accès, l’entreprise spécialisée devra disposer d’un bon chariot élévateur, avec un personnel formé à sa manipulation. La mention « fragile », et le sens du transport (haut, bas) doivent être portés sur tous les emballages. Tout empilage est à priori périlleux : les cartons d’objets anciens ne doivent pas être placés sous d’autres cartons.

Pourquoi choisir une entreprise spécialisée ?

Seule une entreprise spécialisée peut garantir un emballage méticuleux et solidement protecteur des biens anciens transportés. Elle a l’expérience du transport d’objets d’art anciens. Elle dispose d’équipes de qualité, d’un personnel formé et trié sur le volet. Elle dispose aussi du matériel adéquat. Certains objets anciens, par exemple les sculptures en marbre de lignes délicates, doivent être transportés et entreposés dans le bon sens. Le mobilier doit parfois être démonté, mais avec les bons outils et dans les règles de l’art. Certains biens, notamment les œuvres picturales anciennes, doivent être stockées et transportées à la bonne température, pour ne pas arriver irrémédiablement altérées.

Durant le transport aussi, l’expérience fait loi. Une entreprise spécialisée sait comment bien caler les cartons d’objets précieux les uns contre les autres, pour limiter au maximum tous les chocs. L’œuvre d’art ou l’objet ancien ne doivent pas pouvoir bouger durant le transport, pour éviter toute vibration nocive. Je vous conseille l’entreprise Transports Mari si vous avez des antiquités à faire voyager.
Mais l’histoire ne s’arrête pas là. A l’arrivée, des professionnels savent comment déballer vos objets sans faire de casse. Ils vous laisseront le temps de constater l’état réel de vos objets, et vous aideront à les placer dans un endroit sûr et stable. Bref, si vous souhaitez conserver vos objets anciens dans leur état initial, et les voir arriver à bon port sans problème, un spécialiste du déménagement n’a que des avantages.

Pour finir, il faut souligner que les antiquités ne sont pas seulement des objets fragiles, ce sont également des objets précieux. A ce titre, il est nécessaire de les confier, pour leur transport, à une entreprise qui a pignon sur rue, et donne l’assurance d’une solide expérience du métier, avec des équipes soudées. Faites confiance à un vrai professionnel.